ASSOCIATION INTERNATIONALE DES ECHECS FRANCOPHONES

Livre d’or - Beyrouth 2014

2° Rencontres Internationales des Echecs Francophones

Jan ROOZE (Joueur - Belgique) : La grande diversité des participants et la facilité des contacts a fait de ce tournoi l’un des plus intéressants que j’ai joués. En plus, j’ai admiré l’impeccable organisation, ainsi que la discrète compétence et la gentillesse de nos hôtes libanais, confirmant que leur pays a maintenu toutes ses qualités et valeurs, en dépit de ses passages difficiles des dernières décennies.

Nisrine BAKTACH (Joueuse - Tunisie) : Personnellement , j’ai passé un séjour agréable au Liban : J’ai apprécié les conditions du jeu qui ont été agréables ( l’hôtel , la salle du jeu .... ) En outre , j’ai beaucoup aimé le pic-nic à Jezzine . Concernant le tournoi j’aurais préféré qu’on exige que les compatriotes ne jouent pas ensemble dans la 8éme et 9éme ronde car ça peut affecter les résultats . Finalement , j’ai vous remercier pour votre accueil . à la prochaine.

Nikolay LEGKY (Joueur - France) : C’est la première fois que je participe aux Rencontres des Echecs Francophones.et je suis très content ! Je dois remercier toute l’équipe de la Fédération Libanaise qui a organisé cette compétition et l’Association Internationale des Echecs Francophones.Tout a été parfait - l’hôtel Golden Tulip, les conditions de jeu. En tant que joueur qui participe dans de nombreux opens, je peux comparer...L’ambiance était très amicale, les joueurs analysaient leurs parties ensemble. Et pour moi-même quand j’allais au restaurant de l’hôtel, c’était un double plaisir. J’ai beaucoup apprécié la cuisine libanaise et aussi les conversations la bas avec les participants du tournoi. J’ai trouve mes nouveaux amis ! Et dans le futur, j’aimerais bien participer au 3e,4e,ect... éditions.

Charles KAYLE (Arbitre - Palestine) : Chère AIDEF, Chère Fédération Libanaise des Échecs, être désigné par l’AIDEF et la Fédération Libanaise des Échecs comme arbitre principal pour le Championnat de la Francophonie est un rêve pour chaque arbitre. Et mon rêve a été réalisé.
Cette deuxième rencontre des joueuses et joueurs des pays francophones à Beyrouth est une preuve pour le monde entier de ce que notre noble jeu est capable d’apporter.
Inutile d’expliquer la signification de la présence du président de la FIDE, son excellence Kirsan Ilyumzhinov, ainsi que celle de plusieurs présidents de fédérations nationales qui ont fait le déplacement pour suivre de plus près le déroulement des parties et qui ont été surpris, positivement, par le travail surnaturel que Mr. Nabil Badr, Président de la Fédération Libanaise des Échecs, et son équipe ont accompli.
Chapeau bas à l’organisation parfaite de la Fédération Libanaise des Échecs pour ces deux championnats (lent/classique et blitz). Je suis sur que l’organisation de la troisième édition sera plus que parfaite.
Est-il possible de rêver que dans l’avenir, on pourra assister un championnat de l’AIDEF par équipe, une mini olympiade, ou bien un championnat par catégorie d’âge pour notre jeunes, notre futurs espoirs ? Oui, on a le droit de rêver : grâce à la réunion des forces de la Fédération Libanaise des Échecs, de l’AIDEF, et de ses membres, ces rêves pourraient être réalisés.
Obtenir l’honneur d’arbitrer cette deuxième édition est une médaille d’or qui va décorer ma poitrine durant toute ma vie. J’espère que j’ai accompli mon travail pour la mériter.
Gens Una Sumus

Nabil BADER (Président de la Fédération Libanaise des Echecs) : Cher Président Patrick Van Hoolandt, Nous tenons à vous remercier pour votre participation à la 2e Rencontres Internationales des Echecs Francophones.
C’était en effet une occasion unique de partager un moment agréable tout en apportant un support à notre action.
Nous espérons que vous avez passé un bon séjour au Liban, et que l’événement a répondu à vos attentes.
Soyez certains que nous vous sommes particulièrement reconnaissants d’apporter votre soutien continu aux échecs francophones.
Dans l’attente de vous accueillir à nouveau lors de votre prochaine visite, je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma considération la meilleure.
Cordialement

Jean-François NELIS (Joueur - Monaco) : Ce championnat de la Francophonie, qui s’est tenu à Beyrouth a été magnifiquement organisé. Très honnêtement, même en cherchant, je ne vois pas ce qu’on pourrait dire de négatif concernant ce tournoi d’échecs :
- Salle de tournoi : 20/20 !
- Hôtel : 20/20 !
- Nourriture : 20/20 !
- Ambiance : 20/20 !
Avec ce championnat, Beyrouth et le Liban ont placé la barre très haut !
Espérons que les prochaines éditions de La Francophonie seront du même niveau !
Félicitations plus particulières à Rolland Akhrass pour son amabilité et son efficacité et à Patrick Van Hoolandt ( dit PVH ! ) pour le sérieux dont il a fait preuve avant, pendant, et après le tournoi. On doit à Rolland et à Patrick une bonne partie de la réussite de ce Championnat de la Francophonie ;
Merci Beyrouth !

Raul GARCIA PAOLICCI (Joueur - Andorre) : Cher Patrick, quand on m’a demandé si je voulais représenter Andorre à la seconde édition des Rencontres Internationales des Echecs Francophones, je n’ai pas hésité un moment. Et sans doute, je dois admettre que la réalité a dépassé vraiment les expectatives.
L’organisation du tournoi, l’hébergement, les joueurs, le bon accueil et la cordialité des gens libanaises, tous ensemble, on a fait un tournoi difficile à oublier pour moi. Je ne me suis jamais trouvé seul malgré ma difficulté pour parler en français et en anglais.
Merci bien à AIDEF pour un tournoi de cette catégorie

Richard Gerber (Joueur - Suisse) : j’aimerais tout d’abord en profiter pour remercier l’Aidef d’avoir envoyer une invitation à la Fédération Genevoise des Echecs laquelle m’a été transmise.
Dire que pour des raisons personnelles j’ai failli ne pas venir ! Quel dommage ça aurait été. En effet j’ai eu un immense plaisir. Les Libanais que j’ai rencontré sont des gens très accueillants, disponibles et toujours serviables. Nous avons tous bénéficié de très bonnes conditions d’hébergement sans oublier les buffets Libanais qui étaient succulents. L’organisation et les conditions de jeux étaient aussi parfaites, même si à titre personnel ça ne m’a pas beaucoup réussi. Il faut dire que les joueurs Libanais sont très largement sous-cotés, certains autres aussi d’ailleurs. Mais le plus important pour moi est d’avoir rencontré plein de gens de différents pays, l’ambiance était vraiment sympathique, relax ou la joie et la bonne humeur était omniprésente. J’espère vraiment rencontrer à nouveau tous ces gens.

Hubert MOSSONG (Joueur - Luxembourg) : La salle de jeu était très bien après avoir réglé le problème de l’air conditionné. L’hébergement super, mais malheureusement le niveau de la cuisine et le comportement des garçons couplé avec le manque d’entrainement était déplorable. Sur l’organisation on ne peut pas dire grand chose. Sur l’ambiance, l’accueil et la gentillesse des organisateurs je peut que dire que si j’avais des points sur 10 a donner ils auraient eu le double !

Slim BOUAZIZ (Joueur - Tunisie) : Cher Patrick Président de l’AIDEF,
Je remercie tout d’abord l’AIDEF d’avoir accepté l’organisation du grand tournoi de la francophonie à Beyrouth . L’accueil des Libanais était chaleureux, les conditions d’hébergement, de nourriture ainsi que les conditions de jeu étaient bonnes.
J’ai eu le grand plaisir de connaître Patrick Van Holland, le sympathique président de l’AIDEF et de rencontrer le MI Belge Jan Rooze que je n’ai pas revu depuis le championnat du monde des juniors qui s’était déroulé à Barcelone en 1965. J’ai eu, également, le grand plaisir de faire la connaissance des joueurs de différents pays qui sont très sympathiques. Lors de la cérémonie de clôture, avant d’être suivie d’un dîner, rehaussée par la présence du président de la Fédération internationale des échecs (FIDE), M. Kirsan Ilyumzhinov, du ministre des sports et du secrétaire général du Comité olympique libanais ainsi que des présidents des fédérations nationales d’échecs du Liban, d’Egypte, d’Algérie, de Syrie et du Togo, l’ambiance était vraiment conviviale où la joie et la bonne humeur régnaient en maîtres.
Grâce à la qualité, à la diversité et à la correction des joueurs et la bonne organisation sans oublier l’importante couverture médiatique, les conditions ont pu être réunies afin de faire de cette manifestation échiquéenne une réussite sportive et culturelle qui restera gravée dans ma mémoire.

Jamal SHAMIEH (Joueur - Liban) : Another 5 star tournament organized by the Lebanese federation
I had the honor to participate in the 2nd edition of the francophone chess encounter that was held in the golden tulip hotel - Beirut - Lebanon between 30 may and 9 June 2014. I would like to thank Mr. Roland Akhrass, the Vice President of the Lebanese federation for his continuous effort to improve the Federation, and Mr. Patrick Van Hoolandt for his friendly attitude.
Personally, I think that the tournament was well organized and in this opportunity, I would like to thank the chief arbiter Mr. Charles Kayle with whom we expect no less that 10/10 score on his leadership and professionalism. The visitors from all countries where friendly and cooperating.
One comment I have is that I prefer not to allow carry on prizes for it may be unfair sometimes.
One last wish is to try to add to this beautiful encounter a tournament for the army players in all francophone countries independent from the normal version.
Congrats to the winners and thanks for the beautiful days among my beautiful chess family.

 
novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017


SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0